• Grey Facebook Icon
  • Grey Google+ Icon

Pour tous renseignements complémentaires,

contactez nous :

Comment soigner un lumbago "tour de rein", en 6 étapes

 

Le lumbago est le plus courant des troubles musculo-squelettiques. D'installation brutale et intense, il survient généralement suite à une mauvaise posture : classiquement, on se penche en avant pour ramasser un objet et... impossible de se relever. Plus que le poids que l'on a voulu porter, c'est le mouvement brusque qui provoque le lumbago. Lorsque l'on souhaite ramasser un objet au sol le cerveau met en place plusieurs mécanismes d'adaptations posturales qui permettent de solliciter les bons muscles au bon moment. Si l'on se redresse trop vite, le cerveau n'a pas eu le temps de solliciter l'ensemble des muscles et ce sont les vertèbres lombaires qui subissent !

Heureusement plusieurs solutions existent ! suivez les étapes :

 

Étape 1: Au pire de la crise: patientez

Lorsque la douleur est intense et qu'aucun mouvement n'est possible il ne faut surtout pas forcer ! Reposez vous et évitez les activités qui l’aggrave. Attention se reposer ne veut pas dire rester clouer au lit pendant une semaine, au contraire, rester immobile est nocif ! Pratiquez des activités modérées tel que la marche. Un peut d'exercice, même léger, permet de réactiver la circulation sanguine au sein des articulations et participe à la guérison.

 

Étape 2: Appliquez du froid et du chaud !

Le froid est un puissant anti-douleurs, au plus fort de la crise vous pouvez appliquer un sachet de petits poids congelés jusqu'à ce que la douleur soit moins intense.

Le chaud, quant à lui, est un puissant décontractant musculaire, en cas de lumbago les muscles présents autour des vertèbres lombaires sont souvent spasmés, appliquer une bouillotte chaude dessus peut aider à améliorer la douleur.

 

Étape 3: Identifiez clairement la cause du lumbago

La cause d'un lumbago est parfois clairement identifiable, ce dernier survient pendant un faux mouvement. Cependant, il peut aussi survenir sans que l'on ne si attende: après avoir trop forcé au sport, une mauvaise nuit de sommeil, une mauvaise literie, un poste de travail mal adapté, le stress ou des problèmes gynécologiques. Essayer de savoir ce qui cloche afin de pouvoir y remédier et ainsi éviter les récidives.

 

Étape 4: Les plantes

Appliquez en massage de l'huile essentielle de gaulthérie qui est un puissant anti-douleurs et anti-inflammatoire ainsi que de l'huile végétale d'arnica.

 

Étape 5: Faire des étirements

A condition qu'ils soit bien exécutés et maintenus au moins 1 min par position, les étirements peuvent vous faire beaucoup de bien. Voici un exemple d'enchaînements :

 

  • Allongez vous sur un sol ferme

Restez allongé sur le dos quelques minutes d'abord avec les jambes fléchies puis si possible allongez les au sol petit à petit.

  • Ramenez vos genoux à votre poitrine

Lentement essayez de rapprocher vos genoux de votre poitrine, tout en gardant la tête et le dos bien plaqués au sol.

  • Faites des cercles avec vos genoux

Avec la main droite saisissez le genou droit et avec la main gauche le genou gauche et faites des cercles, la main droite tourne en sens horaire et la main gauche tourne en sens anti-horaire et vice versa. Tout le long de l'exercice maintenez le dos bien plaqué au sol, un mouvement de balancier doit se créer dans votre bassin. Les lombaires se creusent et s’aplatissent. Faites l'exercice jusqu'à sentir un mouvement harmonieux et sans douleurs.

  • Placer vos genoux d'un côté puis de l'autre

Saisissez vos 2 genoux avec les bras et amenez les, le plus haut possible sur votre droite, vos genoux doivent toucher le sol. Laissez vos bras de chaque côté du corps et essayer de plaquer votre épaule gauche au sol. Faite le même exercice en sens inverse. Attention si le mouvement est trop douloureux, n'insistez pas. Maintenez la position au moins une minute de chaque côté, afin que l'étirement soit efficace. 

 

Étape 6: consultez un ostéopathe

L'ostéopathe va pouvoir clairement identifier l'origine de votre douleur et préciser quels muscles et articulations posent problèmes. Avec des techniques plus ou moins douces selon les praticiens, l'ostéopathe va corriger les défauts de positionnement de la colonne mais aussi libérer les tensions musculaires qui provoquent des pincements et des douleurs.

 

Charlotte Aubert

Ostéopathe D.O

Pour plus de renseignements: www.aubert-osteopatheparis16.com/

 

 

Share on Facebook
Share on Twitter
Please reload

Posts à l'affiche

La tête plate ou plagiocéphalie, brachycéphalie

March 28, 2019

1/8
Please reload

Posts Récents

September 6, 2018

December 12, 2017