Pourquoi le bébé ne veut-il pas dormir ?

Mis à jour : mars 17


En ostéopathie l'un des motifs les plus fréquents de consultation pour bébé concerne les troubles du sommeil.

Lorsque le bébé a de la peine à s'endormir, dort mal ou pleure la nuit, non seulement lui-même en souffre, mais cela perturbe toute la vie de la famille. A l'inverse un bébé qui dort bien rend la vie de famille facile et agréable, le bébé est moins grognon.


Comment fonctionne le sommeil du bébé et comment savoir quand consulter l'ostéopathe ?

Pourquoi le sommeil est si important ?


Le sommeil est essentielle à notre vie. Chez l'adulte, le sommeil permet de nous reposer et de récupérer nos forces. C’est pareil chez le bébé. Mais ce qui est propre au bébé, c'est que le sommeil joue un rôle très important pour sa croissance. C'est surtout au cours du sommeil qu’est sécrétée l’hormone de croissance. C'est pendant le sommeil paradoxal que s’inscrit dans la mémoire les expériences, les découvertes, les acquis du bébé. C'est donc, en grande partie au cours du sommeil que se construit le cerveau et se développe le corps.

L'organisation du sommeil du bébé

Chez le bébé, le sommeil est encore peu structuré, bien qu'il occupe une part importante de la journée. Dans les premières semaines de vie, le sommeil et la faim sont étroitement liés. Le bébé se réveille pour réclamer sa tétée ; après le repas, il reste quelques instants éveillés. Il écoute, regarde, entre en contact avec son entourage. Mais très vite il se rendort. Petit à petit, le bébé grossit, il a plus de réserve, il peut dormir plus longtemps. Comment est structuré le sommeil du bébé ?


Chez le bébé, on peut distinguer quatre état de vigilance :

  • Le sommeil calme est caractérisé par la quasi immobilité du bébé. Sa respiration est calme et régulière. Ses yeux sont fermés et sans mouvements;

  • Le sommeil agité est caractérisé par la présence de mouvements oculaires rapides ainsi que par de légers mouvements corporels, mais la plus part du temps le bébé est en hypotonie musculaire. Son visage est aussi très expressif. Ses yeux peuvent parfois s'entrouvrir et son visage exprime six émotions fondamentales;

  • L'éveil calme est rare dans la première année de vie. Il s'agit de bref moment au cours desquelles le bébé peut être attentif à son environnement. Cependant, un bébé qui n'a aucun éveil calme pendant la journée est un bébé qui ne dors pas assez;

  • L'éveil agité, avec ou sans pleurs, est assez fréquent dans la journée. Le bébé est alors peu attentif à son environnement. Un bébé qui n'a que des éveils agités est, encore une fois, un bébé qui ne dort pas assez.


Combien de temps doit dormir mon enfant ?


  • De zéro à huit semaines (moins de 5 kg) : sommeil total requis environ 16/17 heures. La plupart des nouveaux nés dorment seulement de 1 à 3/4 heures à la fois. Parce qu'ils n'ont pas encore assez de réserves pour dormir de longues heures d'affilée.

  • De trois à sept/huit mois (six ou 7 kg et plus) : sommeil total requis environ 16 heures. Le bébé est maintenant capable de différencier le jour et la nuit. Le bébé peut tenir plus longtemps. Vers six mois, et parfois avant selon le poids, le bébé n'a plus besoin d'être nourri de la nuit.

  • De neuf à 12 mois : sommeil total requis environ 15 heures (11,5 heures la nuit ; 3,5 heures en 2 siestes). Au cours de cette période, la sieste de fin d'après-midi disparaît.

Comment lui apprendre à dormir ?

Quand le bébé est âgé de 6/8 semaines et qu'il pèse au moins 5 kg, il a suffisamment de réserves pour dormir six heures d'affilée durant la nuit. Pour qu'un bébé fasse ses nuits, il doit d'abord être capable de s'endormir seul. Certains bébé alternent facilement les différentes phases de sommeil tandis que d'autres semblent avoir besoin d'apprendre à dormir et à se rendormir seuls. Si votre bébé est nourrit, changé, rassuré, bien couché et qu'il pleure avant de s'endormir, laissez-le un peu pleurer, il a besoin de cette « décharge » avant d'entrer dans le sommeil, souvent cette étape dure à peine 1 minutes, laisser cette petite agitation s'exprimer 1 minute c'est donner à votre enfant la possibilité d'apprendre à s'endormir seul, le bébé s'endort dans l'agitation, il cherche son sommeil, si vous intervenez vous le réveillez alors qu'il cherche a s’endormir ! Il est prit dans les bras et bercé, le cercle infernal pour lui, dés qu'il cherche a s'endormir on le réveil, imaginez... Il finira par réussir à s’endormir dans les bras sans pleurer mais vous devenez son unique moyen de trouver le sommeil n'ayant jamais pu expérimenter de s'endormir seul.


Quand le bébé est plus grand et qu'il n'a toujours pas eu l'occasion de s'endormir seul alors la tache devient plus rude ! En effet, a ce stade inutile d'attendre 1 minute pour qu'il s’endorme cela ne marchera plus il paniquera sans vous seul dans le lit.

Le bébé a donc besoin d'un coup de pouce pour y arriver:


En cliquant sur le lien qui suit vous trouverez la méthode pour aider votre enfant a reprendre confiance et à être rassuré au moment de l'endormissement. Ceci est un accompagnement au sommeil. Le réseau Morphée en France est spécialiste de la gestion des troubles du sommeil. Dans la page du lien pour la méthode accédez à la rubrique "Mon enfant refuse de s'endormir...que faire ?


lien : http://sommeilenfant.reseau-morphee.fr/bebe/pathologies-syndromes/

Il est très important que le bébé apprenne à s’endormir seul, c'est pour lui un réel apprentissage de l'autonomie.

Les troubles du sommeil du bébé et l'ostéopathie


Si malgré tout votre bébé semble éprouver un inconfort en position couché, il est inutile de penser le voir se calmer et s’endormir. Un bébé qui a mal ne peut arriver à s’endormir. C’est d’ailleurs la même chose pour un adulte. Les bébés souffrants de troubles digestifs tels que les coliques, reflux gastro œsophagiens, régurgitations peuvent avoir des difficultés à trouver le sommeil.


Afin d'aider les bébés souffrants de troubles du sommeil, des visites chez l’ostéopathe peuvent être envisagées par les parents. Chez certains bébés, l’effet de l'ostéopathie est très efficace ! Relâcher leurs tensions physiques et crâniennes leur apporte confort et sérénité, leur sommeil s’en trouve amélioré du même coup.

Consultez un ostéopathe spécialisé en ostéopathie périnatale afin qu'il vous apporte un maximum de conseils.


Charlotte AUBERT

Ostéopathe

Paris 16

https://www.aubert-osteopatheparis16.com/


#bébé #sommeil #ostéopathie

Pour tous renseignements complémentaires,

contactez nous :

  • Grey Facebook Icon
  • Grey Google+ Icon

Charlotte Aubert Ostéopathe Paris 16 www.aubert-osteopatheparis16.com 

- © Tous droits réservés -