Coliques du nourrisson, l'ostéopathe peut-il aider ?

Mis à jour : mars 16

Les coliques du nourrissons sont bénignes et fréquentes mais très déroutantes pour les parents. Souvent responsables d'un sentiment d'incompétences parentales et source d'épuisement. Elles se caractérisent par des pleurs prolongées (parfois plusieurs heures) d'un nourrisson de 0 à 3 mois mais aussi de phases d'agitations d'origine inconnus par les médecins. Si votre bébé pleurs beaucoup, qu'il est agité et se cambre, si vous avez consultez votre pédiatre et qu'aucune cause organique (suralimentation, constipation, engouement herniaire, fissure anale, RGO, tachycardie, phimosis, infection urinaire, otite...) n'a été détecté alors l'ostéopathie est la médecine de choix pour l'apaiser.

Pourquoi le bébé a t-il des coliques ?


A ce jour l'origine médicale des coliques est encore inconnues, elles sont probablement nombreuses. Plusieurs hypothèses sont avancées : intolérance au lactose, allergie aux PLV (Protéines de Lait de Vache), motricité intestinale imparfaite, facteurs psychologiques jouant sur la relation parents enfants (anxiété, stress).

En ostéopathie, nous pensons qu'un stress lors de la vie intra-utérine, un accouchement difficile (même si le vécu de l'accouchement par la mère n'a pas été traumatisant), des tensions physiques ou crâniennes peuvent créer un climat d'inconfort pour le bébé et aboutir aux coliques.


Que fait l'ostéopathe pour les coliques ?


Tout d'abord, il va tenter de déterminer l'origine des coliques, pour cela comme pour une consultation d'ostéopathie pédiatrique classique, l'ostéopathe passera tout d'abord un moment à l'écoute des parents afin de recueillir leurs ressentis et leurs questions face à l'inconfort manifeste que présente leur enfant.

L'ostéopathe écoutera l'histoire du bébé, de sa conception (PMA, grossesse involontaire, déni de grossesse...), de son mode d'alimentation mais aussi de l'environnement familial dans lequel il grandit.


La consultation et le traitement appliqué seront adaptés selon les données récoltées après cette écoute des parents mais aussi après des tests ostéopathique appliqués lors de l'examen manuel (très doux) du nourrisson. En effet, selon les données recueillies , l'on pourra orienter le traitement selon si l'origine est plûtot d'ordre viscérale, psycho-affective, physique ou encore crânienne.


Quels résultats peut-on attendre de la consultation ?


Chaque cas est différent !

Encore une fois selon l'origine des coliques les résultats sont très variables d'un bébé à l’autre. En effet, sur des coliques d'on l'origine est plûtot liée à des contraintes physiques, viscérales ou crâniennes ou encore suite a un accouchement difficile, la séance d'ostéopathie peut être miraculeuse ! Je n'ai pas peur du terme. En effet certain parents après 1 séance ne reconnaissent plus leur bébé !

En revanche sur certaines coliques d'ordre organique (suralimentation, constipation, engouement herniaire, fissure anale, RGO, tachycardie, phimosis, infection urinaire, otite) ou psycho-affective, la séance peut être moins efficace.

Dans tous les cas votre ostéopathe vous apportera tous les conseils pour aider votre nourrisson à se sentir mieux.


Il est recommandé de consulter un ostéopathe ayant l'habite de prendre en charge les nourrisson afin qu'il puisse vous réorienter et vous donner un maximum de conseil.


Pour plus d'informations:

Charlotte AUBERT

Ostéopathe pédiatrique

Paris 16

https://www.aubert-osteopatheparis16.com/


Sources:

https://pepite-depot.univ-lille2.fr/nuxeo/site/esupversions/8fc032e0-7654-482b-b2bb-174d7faa2f17









#nourrisson #colique #ostéopathie

Pour tous renseignements complémentaires,

contactez nous :

  • Grey Facebook Icon
  • Grey Google+ Icon